iridologie

Qu’est ce que l’Iridologie ?

Définition de l'iridologie

L’ iridologie, étymologiquement, vient du grec irido : ce qui est relatif à l’iris et de logos : étude. Par conséquent l’iridologie signifie l’étude de l’iris. C’est l’étude de la partie colorée de l’œil qui est l’iris. L’iridologie est une méthode qui est particulièrement utilisée par les naturopathes c’est pour cette raison que je tenais à vous faire un petit article à ce sujet. C’est une technique qui s’avère passionnante tellement on peut voir de choses dans un iris !

L’intérêt de l'iridologie

L’intérêt particulier de l’iridologie est de dresser et de définir l’ensemble de nos tendances pathologiques. L’iridologie est une technique qui permet de travailler bien avant que la maladie se déclare. Elle permet d’avoir un pas d’avance sur la pathologie, mais aussi de voir les pathologies en cours et/ ou passées. L’iridologie permet de travailler en amont de la maladie et par conséquent elle devient préventive puisqu’elle permet de déceler des maladies latentes.

Comme en naturopathie, l’iridologue va pouvoir établir avec la personne un bilan de santé. L’iridologie permet d’orienter le thérapeute vers un système tissulaire  ainsi qu’une partie du corps qui est en souffrance.

L’iridologie ne pose pas de diagnostic mais permet d’établir un bilan de santé.

iridologie Montauban Naturopathe Réflexologue virBienEtre

Le déroulement d'une séance d'iridologie

Une séance d’iridologie va être différente d’un thérapeute à l’autre. Par exemple, l’iridologue peut commencer son bilan de santé en posant des questions à la personne : c’est ce que l’on appelle en naturopathie l’anamnèse. Ensuite, il va faire son bilan irien. Ou encore, il peut faire son bilan irien sans poser la moindre question à la personne qui vient le voir de façon à faire directement son bilan irien. Une fois tous les signes iriens observés par le praticien, ceux-ci lui permettront de s’orienter sur un ou plusieurs secteurs organiques et mieux cibler la pathologie.

Enfin, l’iridologue va pouvoir comparer ce qu’il a trouvé dans l’iris avec les symptômes décrits par la personne.  Pour finir, le thérapeute donnera des conseils personnalisés et des solutions qui ne seront pas uniquement axés sur les symptômes, mais aussi sur la pathologie et enfin et surtout sa cause.

L'examen iridologique

L’iridologie permet de repérer rapidement et de façon indolore tous les éléments toxiniques, les séquelles de maladies ou de lésions anciennes, les atteintes organiques et anatomiques. Mais aussi elle permet de localiser les perturbations nerveuses, endocriniennes, neuro-végétatives ou encore les fragilités organiques. L’examen de l’iris oriente aussi l’anamnèse du praticien vers d’autres examens médicaux qui viendraient en complément du sien de façon à personnaliser et individualiser le traitement.

iridologie Montauban Reflexologue Naturopathe

Les couleurs de l'iris

En iridologie, on distingue trois couleurs essentielles qui correspondent à trois constitutions:

  • couleur bleue ou verte : la constitution lymphatique
  • la couleur marron clair et noisette : la constitution mixte
  • couleur marron foncée : la constitution hématogène.

Pour chaque constitution il y aura des pathologies spécifiques mais qu’il ne faut pas généraliser :

  • Lymphatique, aura tendance à s’acidifier et présenter des pathologies inflammatoires et rhumatismales, troubles de l’estomac,
  • Constitution mixte sera également acidifiée et présentera des pathologies articulaires et pancréatiques,
  • Hématogène, qui aura un sang plus épais présentera des pathologies circulatoires et hépatiques.

Les divisions de l'iris

Il y a deux façons de faire un examen iridologique, soit globale, soit en détail :

  • globale : l’iridologue observe les signes généraux iriens pour définir un bilan de terrain
  • en détail : l’iridologue analysera chaque signe suivant un cadran horaire à la recherche d’une pathologie organique.

Le cadran solaire est utilisé le plus souvent pour sa facilité d’utilisation et de lecture.

Le matériel en iridologie

Tous les signes dans l’iris sont observés grâce à l’utilisation d’une loupe aplanétique , qui ne déforme pas l’image et grossit l’image 5 à 8 fois. Un microscope grossissant jusqu’à 50 fois l’iris peut aussi être utilisé. L’examen de l’iris avec une loupe permet de faire un bilan de terrain. Avec un microscope, le bilan sera plus détaillé, précis et organique.

L’iridologue peut aussi utiliser deux approches, dans la pratique, qui sont complémentaires :

  • l’iridoscopie: c’est l’observation directe de l’iris sur la personne,
  • l’iridographie: c’est l’étude des clichés d’iris après les avoir photographiés.

L’iridologie est une technique utilisée par les naturopathes et lors de consultations naturopathiques. L’observation de l’iris remonte à l’antiquité. L’étude de l’œil et la lecture des maladies dans l’iris étaient déjà pratiquées 1000 ans avant notre ère. Il faudra attendre la fin du 19ème siècle pour qu’un médecin homéopathe hongrois structure l’iridologie :  le Dr Ignaz VONPECZELY.

Comme vous l’aurez compris l’iridologie, comme la réflexologie, sont des outils extraordinaires qui permettent aux naturopathes de pouvoir établir des bilans de santé très complets. Ce sont deux techniques qui donnent une cartographie du corps et de ses pathologies, une sur les pieds, l’autre sur les iris. Grâce à l’iridologie, en autre, ces bilans sont personnalisés à chaque consultant et les traitements proposés seront totalement individualisés ce qui leur procure une meilleure efficacité !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *